Créé avec Wix.com

September 26, 2019

June 10, 2018

Please reload

Posts récents

Biological nurturing - allaitement instinctif

April 10, 2019

Combinaison de l’allaitement et du  maternage corporel

 

On parle de plus en plus de cette vision de l'allaitement, la leche league et également au dernier symposium de la seropp par exemple. Voici donc un petit point d'explication. L'allaitement peut également parfois être gêné par un problème mécanique au niveau de la bouche ou un problème au niveau de la posture du bébé. Nous pouvons investiguer ces zones lors des consultations d'ostéopathie pour votre enfant. 

 

 

 

En BN, on préfère une position dans laquelle le dos de la mère est incliné et le bébé positionné en position ventrale sur le ventre de la mère . Aucune pression ne sera exercée sur la tête, le cou ou le dos du bébé. Il s’agit de « trouver la bonne adresse » pour positionner le bébé qui trouvera tout naturellement le chemin vers le sein.

 

Le principe du BN : 

  • Aucune pression le long du dos, sur la tête ou sur le cou

  • Mère en position semi inclinée 

  • Bébé tête en appui ventral constant (de face) 

  • Pieds du bébé soutenus 

  • La mère a les deux mains libres 

  • Le bébé est actif, souvent il cherche, trouve et prend le sein sans aide ou un tout petit peu. 

A travers le BN, les mères deviennent actrices de l’allaitement de leur bébé. Elles sont aussi compétentes que lui. 

 

Elément important du BN :

le degré d’inclinaison de la mère au cours de l’allaitement favorise un contact visuel entre la mère et le bébé. En BN, la maman n’est jamais à plat dos, car cela demanderait trop d’effort de voir le bébé. 

Si un bébé a du mal à trouver le sein, on pourra solliciter ces réflexes archaïques en lui grattant la voute plantaire par exemple pour le faire bouger un petit peu. Parfois le bébé fouille à la recherche du sein et pour cela il hoche la tête de droite à gauche comme un « non », ce mouvement est normal. 

 

 

 

Des études ont montré que les bébés naissent avec les réflexes indispensables à leur alimentation. S’ils ne sont pas dérangés après la naissance, les nouveaux-nés présentent tous une séquence de comportements réflexes qui les amèneront à prendre le sein et à téter. En dépit de cela, parfois certains problèmes rencontrés amènent à sevrer le bébé plus rapidement que prévu initialement par la maman. 

 

La mère est encouragée à s’installer aussi confortablement que possible, elle doit être totalement détendue pour pouvoir garder longtemps cette position sans effort ni fatigue, et tout son corps doit être bien soutenu. 

Toutes les mères sont différentes, et en conséquence une position unique ne conviendra pas à toutes. On ne peut pas standardiser des comportements naturels. 

Les mères savent trouver une position confortable intuitivement. 

La position spontanément choisie par la mère ne sera pas forcement la même tout le temps. 

 

Contrairement à l’avis couramment donné aux mères de s’asseoir pour mettre leur bébé au sein en soutenant son dos et sa tête, il semble que le comportement naturel et instinctif d’allaitement pour la mère et pour l’enfant soit une position inclinée en arrière de la mère, le bébé étant couché contre le ventre de sa mère, bien en contact avec son corps. Dans cette position, les bébés utilisent des réflexes archaïques anti gravité pour localiser le sein, et n’ont pas besoin d’être soutenus au niveau du dos. 

Dans cette position également, les mères aident plus instinctivement leur bébé. 

 

Les mères ont une capacité innée d’allaiter. Elles n’ont pas besoin d’apprendre. Mais l’aide des soignants est importante car ils peuvent créer un environnement qui va aider la mère à retrouver ses instincts. 

 

 

 

 

Référence :  www.lllfrance.org et symposium de la seropp 2019 avec l’intervention de Suzanne COLSON

 

 

 

Please reload

Follow Us
Recherche par Tags
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square