Créé avec Wix.com

  • Laure-Anne DECLOCHEZ

Les enfants et les écrans


On en entend de plus en plus parler, vous me posez souvent la question en consultation. Il est clair que dans notre société actuelle il est difficile d’interdire fermement l’accès aux écrans pour les enfants. Moins vous exposerez votre enfant aux écrans et plus il développera son imagination, augmentera son interaction avec le monde extérieur. Voici donc un petit point sur les conseils par rapport à l’utilisation des écrans chez les enfants.

  • Recommandations officielles :

Au Canada, ils conseillent d’interdire tout accès aux écrans aux enfants de moins de 2 ans. Puis entre 2 et 4 ans, tout appareil confondus ils conseillent 1h maximum, puis 2H après 4ans.

Pour les Etats-Unis, ils disent que les parents peuvent introduire les écrans à partir de 18 mois mais seulement pour des émissions de haute qualité en étant accompagné d’un adulte pour que l’enfant puisse comprendre ce qu’il voit et avoir les explications nécessaires.

  • Tablette VS télévision :

Ici on peut différencier l’utilisation de la télévision et de la tablette. Effectivement avec une tablette l’enfant peut interagir. Devant la télé, l’enfant est passif. Dans ce cas, il faut tout de même l’utiliser à petite dose. Il faut toujours que l’enfant de moins de 2 ans soit accompagné que le temps sur la tablette soit limité. Certains jeux peuvent stimuler leur mémoire, leur observation, leur créativité.

  • Conséquences d’une exposition importante aux écrans :

L’utilisation trop importante des écrans entraine une sédentarité et donc un risque d’obésité ensuite.

Pour l’enfant en bas âge, cela peut également influencer et retarder l’acquisition du langage, diminuer la qualité l’attention, entrainer des problèmes de posture, de mauvaises habitudes alimentaires, voir même un diabète de type 2 !

Adulte comme enfant, il est conseillé d’arrêter les écrans au moins 1h avant d’aller se coucher pour que le sommeil soit de bonne qualité et récupérateur. C’est pendant le sommeil que nous intégrons correctement les informations de la journée, que l’hormone de croissance est synthétisé.

  • Conseils :

Les parents doivent veiller que les écrans ne remplacent en aucune manière les jeux faisant travailler l’imagination (les légos, les jeux de construction ou de poupée…), permettant d’interagir avec l’extérieur et d’apprendre la vie sociale. C’est lorsque l’on s’ennuie que nous dévelopons notre imagination.

  • Lorsque vous ou votre enfant n’utilisez pas les écrans, rangez les dans un tiroir. Non visibles, ils sont beaucoup moins attirants.

  • Déterminez un horaire d’utilisation des écrans avec votre enfant. Cela sera plus facile à respecter ensuite dans la durée. On peut leur laisser le plaisir de la télécommande dans ce cas pour leur donner une notion de début et de fin.

  • Lors des repas, on éteint la télévision pour interagir avec ses proches et ainsi favoriser le dialogue dans la famille.

  • Si personne ne regarde pas la télévision, on l’éteint pour ne pas créer un bruit de fond parasiteur de l’attention.

  • Les enfants nous imitent, donc cet apprentissage va passer également par vous et par vos habitudes ;)

  • Pour votre qualité de sommeil comme pour celle de votre enfant, diminuez la luminosité des écrans.

  • Pour aller plus loin …

Voici une expérience faite :

https://reseauinternational.net/addiction-aux-ecrans-chez-les-enfants-une-experience-qui-fait-froid-dans-le-dos/

Nous avons maintenant des outils très intéressants à portée de main. Il faut juste savoir les utiliser avec modération, les utiliser dans un objectif précis et pas "à défaut" ;)

#hygiènedevie #télévision #écrans #développementdelenfant #conseils