• Laure-Anne DECLOCHEZ

Dernière ligne droite avant un semi marathon


Le fameux week-end de Tout Rennes court approche maintenant à très grands pas. 3 courses pour que le maximum de sportifs puissent participer ! Se lancer un défi est le moyen le plus sûr de rester motivé et de dépasser ses limites.

Vous allez donc courir la moitié d'un marathon, ce qui permet d'en avoir les avantages, sans ressentir les inconvénients. Ainsi, on extériorise son énergie, on se maintient en forme sans ressentir de douleurs ou de déchirements au niveau du bas du corps. Un semi marathon est envisageable après au moins 6 mois de running en faisant 10km régulièrement. Après avoir fini mon premier semi le week-end dernier et avoir lu beaucoup de conseils à droite à gauche, voici les principaux que j'ai retenu : Prenez soin de vous avant : mangez équilibré, faites très attention à votre hydratation pour limiter la casse, dormez suffisamment. Quelques jours avant, arrêtez de courir. Vos jambes et votre organisme ont besoin que vous soyez à 200% le jour J. Cela va vous permettre d'avoir des muscles totalement frais et courir vous manquera presque avant le jour J, vous n'en serez que plus motivés. La veille du départ, préparez toute votre tenue, pour ne pas perdre votre concentration avec des détails insignifiants comme chercher des épingles à nourrices pour faire tenir votre dossard ! Portée des vêtements où vous êtes à l'aise en évitant les vêtements neufs, on prévient ainsi les irritations et les ampoules. Pour cela l'organisation du semi de Disney donnait un conseil qui avec le recul me paraît judicieux : mettre un peu de vaseline sur les zones de frottement comme les aisselles, pour limiter les échauffements. Après un certain temps le petit truc qui vous dérange deviendra vite une obsession (du collier qui rebondit aux clés qui font bling bling) donc on s'allège et on prend le strict minimum. Faites attention à votre repas la veille : ne pas manger trop lourd, ni trop peu. Vous ne devez surtout pas avoir faim le lendemain pour ne pas diminuer vos performances. Pensez aux féculents et aux protéines. Passez par la case de l'en-cas avant votre course. L'idéal étant de tester lors de vos entraînements ce qui vous donne le plus d'énergie, vous tient le mieux au ventre et vous permet de tenir le plus longtemps possible. Hydratez vous bien également !!! Parlons crûment : juste avant de partir vos urines doivent être claires. Cela sera signe d'une bonne hydratation.

Le jour J, ouvrez grands vos yeux, profitez à fond !!!! Restez positif le plus gros du travail est fait avec vos entraînements. Une course se finit essentiellement au mental ! Le runing est un sport de dépassement, vous êtes seul avec votre mental. Mais là, lors d'une course, vous aurez toujours quelqu'un pour vous faire une tape dans le dos pour vous encourager, une personne du public qui vous criera des encouragements en vous félicitant déjà pour tout le chemin parcouru... Vous allez avoir les encouragements du public, des autres coureurs. C'est vraiment une ambiance extraordinaire. On évite de partir à fond les ballons au début, vous allez être porter par l'ambiance de la course, par les coureurs autour de vous, mais adoptez tout de suite le rythme qui vous convient pour pouvoir profiter à fond de la course jusqu'au bout sans souffrir. Après musique ou pas musique, chacun a sa préférence. Lors de mon semi de septembre j'ai été ravie d'avoir de la musique dans les oreilles lors du passage en pleine campagne au milieu de la course où la colonne de coureurs commençait à s'étaler. A contrario l'amie qui m'accompagnait courrait sans musique, elle a discuté avec des coureurs sur le parcours. A voir si vous pouvez discuter pendant votre course, si vous avez besoin d'être votre bulle ou non.... Pour l'arrivée, prévoyez d'avoir quelqu'un de proche a l'arrivée pour partager ce moment d'euphorie, cette joie d'avoir franchi la ligne d'arrivée. Vous allez vous sentir grand, invincible, avoir l'impression que l'on peut franchir tous les obstacles .... Et être fier de vous, fier de cette victoire sur vous même ! Partagez cette joie et ce bonheur ! Pour le moment après la course : un petit jet d'eau froide sur les jambes après avoir couru calmera les quelques échauffements que vous pouvez avoir avec la course. Ne négligez pas les étirements ou de marcher un peu avant de vous arrêtez totalement ainsi que les massages (l'huile de massage arnica ayant ma préférence). Tout cela permet aux muscles et aux articulations de se détendre après l'effort et de récupérer plus vite. "Rien n'est impossible. Seules les limites de nos esprits définissent certaines choses comme inconcevables." Marc Lévy trc.rennes.fr

photos : rundisney

#semimarathon #running #toutrennescourt

0 vue

Créé avec Wix.com